MinBane

I write what I like.

Archive for the tag “Celine Narmadji”

Tchad: CTDDH – Communiqué de Presse N°62//CN/CE/19 (04.12.2019)

La Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’Homme (CTDDH), informe l’opinion nationale et internationale que le camarade Mahamat Nour Ahmed Ibedou, par ailleurs secrétaire général de la CTDDH, a été arbitrairement arrêté et illégalement détenu dans les locaux de la police judiciaire, ce lundi 3 décembre 2019 suite à la plainte déposée par Mr Bokhit Bahar Mahamat Itno neveu d’idriss Déby Itno pour diffamation.
En effet, en mois de novembre dernier, la CTDDH dans un de ses communiqués de presse , avait dénoncé les violations flagrantes des droits de l’homme commises par Mr Bokhit Bahar Mahamat Itno sur des paisibles citoyens dans la localité du Ouaddaï suite à l’établissement de l’état d’urgence dans le nord-est du pays.

La CTDDH, rappelle que le maintien en garde à vue de son secrétaire général constitue une violation grave à la loi Tchadienne .
La CTDDH, estime que cette cabale montée par le dictateur Idriss Déby et ses proches parents n’affaiblit point le degré d’engagement de son camarade Ibedou et tous les autres membres de l’organisation, de poursuivre la dénonciation des violations des droits humains commises par les Itnos et leurs sbires. Elle indique que ses méthodes d’intimidations moyenâgeuses de faire taire toute voix discordante ne nous empêche pas de réagir.

La Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’Homme, met en garde le gouvernement et les proches parents d’IDI contre une éventuelle atteinte à son intégrité physique.

La CTDDH se dit déterminer de poursuivre la lutte contre l’injustice sociale et la mauvaise gouvernance prônée par le pouvoir d’Idriss Déby depuis bientôt 30 ans.

La CTDDH, prends pour responsable le gouvernement Tchadien et les proches parents d’IDI pour tout ce qui adviendra.

Fait à N’Djamena le 4 décembre 2019

Pour le comité exécutif

Le secrétaire à l’encadrement et à la formation des droits de l’homme.

ABBAS ALHASSAN

Tchad: Inspector Generale d’Etat – Objet: Mine au auveres des recommandatons assues de la Plus Haute Autorite du Pays (19.11.2019)

Tchad: Communique de Presse de la familie Manavel (10.11.2019)

Tchad: Liberation de 88 personnes detenues depuis plusieurs annees sans jugement (07.11.2019)

Tchad: Comite Populaire d’Auto-Defense – Mikisi-TIbesti-Tchad – Communique de Presse (02.11.2019)

Tchad: Mouvement pour la Democratie – Communique de Presse (10.10.2019)

Tchad: Union Des Forces Pour La Democratie Et Le Devellopment (UFDD) – Communiqué de presse N°24/10/19 (07.10.2019)

Tchad: Tournons La Page – Communique de Presse No. 004 relatif au processus electoral (05.10.2019)

Tchad: Collectif Tchadien Contre la Vie Chere (CTVC) – Point de Presse (23.04.2019)

The Committee to Protect Journalist (CPJ) joins calls to end social media block in Chad (15.03.2019)

ABUJA, Nigeria, March 15, 2019 – The Committee to Protect Journalists this week joined at least 79 rights organizations to urge African Union and United Nations experts to take action to end the government of Chad’s nearly year-long block on social media platforms, including Twitter, Facebook, and WhatsApp. The letters, addressed respectively to the African Union Special Rapporteur on Freedom of Expression and Access to Information and the United Nations Special Rapporteur on the promotion and protection of the right to freedom of opinion and expression, emphasized how network disruptions “limit the ability of journalists to report safely and for citizens to access information,” among other consequences.

“We have to circumvent censorship on social networks using virtual private networks [VPNs]….Journalists have to wriggle for hours to post articles online,” Moussa Nguedmbaye, editorial coordinator for the privately owned, N’djaména-based news website Tchad Infos, told CPJ in January 2019. “Social networks are a way to reach the most readers….Before the block on social networks, each article reached four to five thousand readers. With this block we do not even reach two thousand. The blockage really reduced the traffic.”

The letters to the special rapporteurs can be found here: African Union Special Rapporteur Lawrence Murugu Mute and UN Special Rapporteur David Kaye.

 

Post Navigation

%d bloggers like this: